Le bois : le choix d’une empreinte carbone faible

De nos jours, il existe plusieurs systèmes de chauffage, mais le chauffage à bois reste le plus prisé. Ce n’est qu’après qu’on remarque les chauffages à fioul et électriques. Cependant, pour préserver la santé humaine et pour question d’écologie, il vous faut un chauffage à faible carbone, mais qui reste performant. Voici quelques notes pour vous présenter le chauffage qui détient la plus faible quantité de carbone.

Le bois, un chauffage à faible carbone

Parmi les différents types de système de chauffage, le chauffage à bois est celui qui est le plus écologique. En principe, l’émission de monoxyde de carbone dépend du type de système de chauffage à bois, notamment pour le chauffage à bois à foyer ouvert, le rendement de l’émission du monoxyde de carbone se situe à 800g/GJ quel que soit le modèle (ordinaire ou récent). Pour le cas du chauffage à foyer à insert, l’émission de monoxyde de carbone dépend du modèle du chauffage. Si le chauffage est ancien, l’émission se situe à 600 tandis que si le modèle est récent et plus performant, l’émission se situe à 200 et 100. A noter que plus le type de système de chauffage est fabriqué récemment plus le taux de l’émission est basse. Après avoir vu les essentiels sur le chauffage à bois ; voyons ensemble dans le paragraphe suivant de cet article un comparatif entre les différents types de système de chauffage, notamment en ce qui concerne le chauffage électrique et celui du chauffage à bois pour ensuite déterminer celui des types de chauffage à faible taux d’émission de monoxyde de carbone.

Le comparatif carbone du bois et de l’électricité

Pour plus de détails sur le taux d’émission de carbone entre les différents types de chauffages, ci-après un comparatif entre le système de chauffage électrique et celui du chauffage à bois. Le chauffage à bois dégage le minimum de taux d’émission de monoxyde de carbone, car il propage ne que 25% des émissions de PM10 ; 35% des émissions de PM et 45% de PMI en une journée. Cela équivaut à la pollution d’une voiture diesel avec une distance de 3500 km ou une voiture à essence avec une distance de 10500 km. Ainsi le chauffage à bois contient un faible taux d’émission de monoxyde de carbone. Tandis que, pour le chauffage électrique, le taux d’émission de carbone est assez élevé; ceci est calculé en tenant compte du fonctionnement du chauffage, c’est-à-dire du contenu saisonnier qui se situe à 180 ou du contenu marginal qui se situe entre 500 à 600. Pour les autres énergies de chauffage comme le gaz naturel, le taux d’émission de carbone se situe à 234. Après avoir vu cet étude comparative entre le système de chauffage électrique et celui du chauffage à bois ; voyons dans le dernier paragraphe l’avantage de l’utilisation du système de chauffage à bois qui est considéré comme ayant le taux le plus faible de carbone.

Le plus du chauffage à faible carbone pour votre maison

Moins de carbone ; moins de maladies et un grand plus sur l’écologie. L’utilisation du chauffage à faible carbone, notamment le chauffage à bois permet de réduire la destruction accentuée de l’environnement. Elle permet également de développer le domaine de la construction en écartant certains matériaux sensible au carbone, par exemple le PVC et le béton. À noter que le chauffage à bois est un système de chauffage à énergie renouvelable avec un faible taux de carbone. Alors, à partir de ces quelques notes ; il vous appartient de bien choisir parmi les différents types de système de chauffage, celui à plus faible taux d’émission de monoxyde de carbone pour un environnement écologique.

Les différentes solutions eco friendly pour se chauffer
Quels types de bois puis je utiliser pour mon poêle à bois ?