Quel est le coût d’un ramonage de cheminée ?

Ramonage de cheminée

Étant donné que le défaut de ramonage est sanctionné par la loi, il est préférable de s’y préparer à l’avance en préparant un budget annuel spécifique pour cette dépense obligatoire. Notez toutefois que les tarifs dans ce domaine sont libres c’est-à-dire que les ramoneurs facturent leurs prestations sans aucune contrainte. Cependant, vous pourrez baser votre calcul sur des prix indicatifs. Quel est donc le coût d’un ramonage de cheminée ? Faisons le calcul ensemble.

De 40 à 80€ en moyenne

Chaque société et chaque ramoneur indépendant peut pratiquer la grille tarifaire de son choix. Cependant, le prix d’un ramonage de base ne dépasse pas 80€ en règle générale. Le prix minimal quant à lui tourne autour de 40€. Mais pourquoi cet écart ? En réalité, divers facteurs sont prix en compte dans le calcul du coût d’un ramonage de cheminée.

Le prix dépend en premier lieu des spécificités de la cheminée à nettoyer. Le nettoyage d’un long conduit avec plusieurs coudes et certaines parties difficiles d’accès coûte évidemment plus cher par rapport à un conduit court et droit. L’estimation du prix ne sera pas aussi simple évidemment, mais le ramoneur fixera en tout cas son prix selon des critères techniques bien précis.

Bien entendu, le prix dépendra également de l’intervention réalisée et du type d’énergie utilisée (bois, fuel, charbon, gaz) En effet, le bois et le charbon sont plus « salissants », par exemple.

Par ailleurs, le coût d’un ramonage de cheminée dépend aussi de la zone géographique d’intervention. Alors qu’un ramoneur sera payé en moyenne à partir de 55€ et jusqu’à 80€ à Paris, la prestation coûte au maximum 60€ en province. Cela s’explique tout simplement par le coût de la vie à Paris qui serait d’ailleurs la ville la plus chère du monde à en croire le classement réalisé par The Economist en 2019.

Coût d’un ramonage de cheminée : plus cher chez les professionnels

La facture pour un ramonage de cheminée sera plus élevée si vous confiez la tâche à un professionnel. En effet, les ramoneurs ayant un statut de travailleur indépendant et les entreprises avec une existence juridique légale, ont des charges à payer. Ils sont donc obligés d’appliquer des tarifs plus élevés. Les professionnels fournissent également un certificat de ramonage qui pourra valoir ce que de droit en cas de sinistres. Les assureurs mettent les indemnités en marche grâce à ce document signé par un professionnel.

Et au contraire, le coût d’un ramonage de cheminée par un travailleur non déclaré sera certainement moins élevé. Mais ce n’est pas sans risques :

       Travail mal fait

       Coût surprise en fin de travaux (puisqu’il ne peut pas établir de devis)

       Aucun recours en cas de litige

       Sanction légale pour le client (3 ans d’emprisonnement, 45.000€ d’amende)

       Etc.

Il faudra multiplier le coût d’un ramonage de cheminée fois deux pour prévoir le budget annuel de ce pôle de dépense. En effet, le règlement départemental type (art 31.6) prévoit deux ramonages obligatoires par an. Et cette prestation est à la charge de l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire.  

Feu de cheminée : l’amour du spectacle de la flamme
Prix et installation : comparatif entre poêles et cheminées