Comment se faire livrer son bois de chauffage ?

Bois de chauffage

Un fauteuil douillet, une couverture et une belle cheminée ouverte : qui ne rêve pas d’une telle soirée ? Seule ou en famille, voire avec des amis, la cheminée est l’un des coins les plus accueillants de la maison. L’utilisation du bois pour chauffer la pièce, ainsi que pour cuisiner, a des origines très anciennes, mais il existe différents types de bois. Chaque plante, en effet, possède des caractéristiques spécifiques qui rendent le bois plus ou moins apte à la combustion. Certains bois produisent beaucoup de fumée et ne durent pas longtemps, tandis que d’autres brûlent bien et longtemps. D’autres brûlent bien et longtemps et certains dégagent même une odeur agréable. Pour ces raisons, il est important de connaître les différents types de bois avant d’allumer la cheminée.

Bois dur ou bois tendre ?

Le bois se divise en deux grandes catégories : les bois durs et les bois tendres. La première appartient surtout aux bois durs comme le hêtre, le chêne, le frêne, le bouleau, le châtaignier et le noyer. Les résineux, quant à eux, proviennent des conifères et des arbres à feuilles persistantes tels que le pin, le sapin, le peuplier et le mélèze. Ce bois s’enflamme facilement et se consume rapidement, ce qui le rend plus adapté aux braises. Le bois dur, en revanche, est préférable pour le chauffage des cheminées en raison de sa densité. En fait, il est plus lourd et plus compact, et produit donc plus de chaleur. Sa flamme est courte et la combustion se fait lentement.

En termes de densité et de teneur en humidité, les meilleurs bois pour les cheminées sont le hêtre, l’érable, le chêne et le frêne. Les arbres fruitiers conviennent également, à l’exception du cerisier ; le marronnier d’Inde, l’aulne et le bouleau sont de qualité moyenne. Le saule, le tilleul et le peuplier sont à éviter. Vous pouvez maintenant acheter votre bois de chauffage en ligne et vous faire livrer. Rendez-vous sur le site www.bois-brazeco.com pour plus d’infos sur la livraison de bois de chauffage.

Assaisonnement

Un autre paramètre à prendre en compte lors du choix du bois pour la cheminée est le séchage. Après avoir été coupé, le bois doit sécher au soleil afin de réduire son taux d’humidité interne. Le temps de séchage détermine donc l’efficacité du bois une fois qu’il est placé dans la cheminée. Plus son taux d’humidité est faible, plus son efficacité en matière de chauffage est grande. Un morceau de bois très humide se consume lentement, mais produit également peu de chaleur. En outre, il peut provoquer des fumées et des étincelles dues à une dispersion insuffisante du tanin. Lorsque vous achetez du bois, choisissez un bois dur avec un bon séchage et, dans tous les cas, laissez le bois sécher avant de l’utiliser. Le temps moyen pour un assaisonnement parfait ? 12 à 24 mois.

Taille, résines et stockage

On va maintenant jeter un coup d’œil aux derniers conseils pour choisir le bon bois pour votre cheminée. Achetez du bois qui a été coupé dans des bûches de bonne taille : cela garantit un meilleur rendement. Quant à la taille des bûches, optez pour un diamètre de 5 à 8 cm et une longueur de 23 à 30 cm. Une bûche trop petite, ou à l’inverse une bûche trop grosse, risque de ne pas bien brûler. Évitez d’utiliser du bois contenant une quantité excessive de résine. Lors de la combustion dans la cheminée, cela peut causer des dommages et salir la hotte. Si vous avez fait des réserves de bois pour l’hiver, stockez le bois en empilant les bûches par type. Placez-les dans un endroit abrité et bien ventilé afin que l’air puisse les sécher et maintenir le bon niveau d’humidité. Maintenant, il ne vous reste plus qu’attendre votre livraison de bois de chauffage.

Bois de chauffage : pourquoi le choisir ?

Le bois de chauffage a joué un rôle clé dans l’histoire de l’évolution humaine et occupe encore aujourd’hui une position privilégiée : il est le principal combustible pour le chauffage domestique d’environ un tiers des habitants de la planète. Si l’on considère que la population mondiale dépasse actuellement les 7 milliards d’habitants, cela signifie… beaucoup de bois. S’il provient de sources gérées de manière responsable, le bois utilisé pour le chauffage domestique présente de nombreux avantages :

Il est durable : le bois est une source d’énergie artisanale, traditionnelle, renouvelable et disponible localement. Voyez comment vous pouvez consciemment vous réchauffer avec la chaleur de la nature.

Il est sûr : la transformation et le transport du bois excluent la possibilité de déversements, d’explosions et, dans le pire des cas, de catastrophes écologiques.

Rien n’est jeté d’un arbre : le bois de l’arbre a plusieurs usages : la partie la plus précieuse est utilisée dans l’ameublement et dans la construction ; les parties du tronc de moindre qualité deviennent des panneaux, du papier ou sont utilisées pour la production de bois de chauffage et de copeaux de bois à usage énergétique.

Produit une faible quantité d’émissions de C02 : la quantité de dioxyde de carbone produite lors de la combustion est égale à celle absorbée par la plante pendant sa croissance. C’est pourquoi nous parlons d’émissions « zéro impact ». Regardez la vidéo « Le rôle des forêts dans la protection du climat » pour en savoir plus.

Tendance actuelle : le retour du chauffage au bois
Se chauffer au bois : le choix de l’économie et de l’écologie